La colonisation de Mercure

Bonjour à tous !

Le catastrophisme est à la mode. J’en veux pour preuve les commentaires que j’ai pu lire, sur Facebook, sur mon article sur la terraformation : en substance, on y déplorait l’inanité du concept même de terraformation ou de conquête spatiale, l’Humanité (cette sale race) étant condamnée à succomber aux excès divers et variés (etc etc). Cela me surprend toujours un peu, tant l’idée de « polluer » Mars me paraît saugrenue (augmenter l’effet de serre ne serait peut-être pas une si mauvaise chose…).

Alors, cédons aux sirènes du catastrophisme pour les besoins de l’article : la biosphère s’effondre, le réchauffement climatique rend impossible la vie sur Terre. Il faut coloniser d’autres planètes. Comment faire cela?

A noter que, pour ceux que le catastrophisme ambiant ennuie, vous pouvez aussi lire cet article par curiosité.

Commençons par Mercure, point de départ de « l’intrigue » du regrettable roman 2312. Pourquoi commencer par Mercure? Parce que c’est la première planète du système solaire, en partant du soleil et que j’ai quelques lectures sur la Lune, sur Mars ou les habitats spatiaux avant de m’aventurer sur ces gros morceaux.

PIA00437_orig.jpg
Première photographie de Mercure, prise par la sonde Mariner 10 en 1974.

Lire la suite

La terraformation, qu’est-ce que c’est?

Bonjour à tous,

Voilà un concept dont vous avez déjà très certainement entendu parler et qui relève, de toute évidence, de la science-fiction ou des douces rêveries de scientifiques aimant à imaginer un avenir futuriste.

Mais, avec l’émergence du New Space, qu’illustre notamment la liste des missions d’exploration du système solaire, un doute peut nous saisir : la terraformation relève-t-elle encore de la science-fiction? Ou est-elle une étape possible de notre évolution technologique, quelque chose dont nous verrons les débuts de notre vivant, peut-être? Voire, soyons fous, non pas une étape possible mais une étape nécessaire pour l’Humanité?

Ces questions sont légitimes. Je vous propose dans cet article quelques éléments de réponse et de réflexion sur le sujet.

Lire la suite

Le Paradoxe de Fermi – les Solutions 3

Cet article est l’ultime tentative de réponse à la question si la vie n’est pas rare, pourquoi n’avons-nous pas trouvé d’extra-terrestres?

Ici, pas d’humour ou de complot, ni de tentative d’explication sur la timidité des aliens.

15. La vie est récente, nous sommes les Premiers

Cette idée me paraît à la fois décevante et inspirante.

Décevante puisque cela implique, nécessairement, que nous n’aurons pas l’occasion dans un avenir proche d’avoir la moindre interaction sociale avec une entité extra-terrestre, de quelque sorte que ce soit. Nous n’aurons donc jamais droit à ce sentiment d’immense vertige devant l’immense abîme nous séparant d’une civilisation qui, en tout, nous est étrangère.

Inspirante puisque cela implique que les hypothèses vues dans mon précédent article sont fausses -et que la nature de l’intelligence n’implique ni qu’elle s’auto-détruise, ni qu’elle pratique le génocide systématiquement-. Avouez, entre nous, que c’est plutôt rassurant qu’aucune de ces hypothèses ne soient vraies : cela a un côté quelque peu déprimant de se dire que nous sommes condamnés à disparaître ou qu’il est dans la nature de l’intelligence de pratiquer les purges à échelle galactique.

Etant parmi les Premiers, nous avons toute une galaxie à explorer et découvrir, et une responsabilité toute particulière, une angoisse à assumer : nous n’avons aucun modèle dont nous pourrions nous inspirer, l’avenir reste radicalement imprévisible et nous ne pouvons qu’essayer de bricoler des solutions acceptables pour bien vivre, que ce soit sur Terre ou ailleurs.

Mais au-delà du ressenti sur cette hypothèse, y a-t-il des raisons de penser qu’une telle chose soit possible? L’Univers a plus de 13 milliards d’années, notre Soleil n’a que 4,57 milliards d’années, la vie sur Terre est apparue il y a environ 3,8 milliards d’années, et nous autres Homo Sapiens n’existons que depuis 200.000 ans environ. Vu les échelles de temps impliquées, il ne paraît pas parfaitement affolant de supposer que nous ne sommes pas les premiers et que, dans l’immensité des éons qui nous ont précédés, une autre espèce intelligente a pu se développer.

Certes.

Et pourtant, une observation toute simple permet de se questionner.

Lire la suite

Le Paradoxe de Fermi – les Solutions 2

Cet article est la suite du précédent sur le même sujet. Il s’agit, encore et toujours, de trouver des éléments de réponse à la question toute bête : mais où sont les extraterrestres?

Les solutions postulant que les extraterrestres existent mais ne peuvent pas communiquer

Ici, on postulera que les civilisations extraterrestres ayant atteint un niveau d’avancement technologique suffisant pour communiquer ou voyager dans l’espace existent.

Au programme :

  • le rappel que l’Espace, c’est vaste ;
  • le rappel que la communication n’a rien de facile (a fortiori avec des êtres radicalement étrangers) ;
  • des considérations quasi-philosophiques sur la mortalité des civilisations.

Lire la suite

Une sphère de Dyson, qu’est-ce que c’est?

Bonjour à tous.

Cet article se veut bref et pédagogique. Si vous savez déjà ce qu’est une sphère de Dyson, il est donc inutile d’aller plus loin.

Commençons par le commencement : qui est Freeman Dyson?

Freeman Dyson est un physicien théoricien et un mathématicien américano-anglais à la vie professionnelle riche et bien remplie.

Il s’est intéressé à des sujets aussi variés que les études climatiques, la topologie, la théorie des nombres. Il a également collaboré au projet Orion (qui permet de propulser un vaisseau spatial avec des explosions nucléaires, tout simplement). C’est surtout un homme aux multiples idées et créateurs de nombreux concepts (tel que l’Astrochicken). La sphère de Dyson est un de ces concepts.

Lire la suite

Le paradoxe de Fermi – les Solutions 1

Cet article est la suite directe de mon article Qu’est-ce que le paradoxe de Fermi?, que je vous invite à aller voir avant de lire le présent article.

C’est fait?

Pour les flemmards, je vais répondre à la question suivante : où sont les extraterrestres? La question peut sembler farfelue. Elle l’est…puisque vous n’avez pas lu l’article relatif au paradoxe de Fermi !

Bien, ceci étant précisé, on peut commencer.

Je vais distinguer quatre catégories de solutions : les complotistes/rigolotes, celles qui postulent que les extraterrestre sont déjà , celles qui postulent que les extraterrestres existent mais ne communiquent pas et enfin celles qui postulent que nous sommes seuls.

Lire la suite

Qu’est-ce que le paradoxe de Fermi?

Sommes-nous seuls dans l’Univers?

Vous avez peut-être déjà réfléchi à cette question. Peut-être jamais. Dans tous les cas, sachez que vous n’êtes pas les premiers à vous la poser. Non, je ne parle pas du sketch d’Alexandre Astier dans l’exo-conférence (avec sa propre interprétation de comment ce paradoxe a été formulé), mais bien de la réflexion d’Enrico Fermi, célèbre astrophysicien et auteur d’un paradoxe qui constitue, à mon sens, une des principales questions existentielles de notre temps.

L’idée est simple et frappante : si les extraterrestres existent, s’ils sont anciens… hé bien où sont-ils?

Conférence-Imaginascience-final-03.png

Lire la suite

Le New Space, qu’est-ce que c’est?

J’ai récemment entendu parler de l’émission de France Inter le temps d’un bivouac, et notamment d’une émission en particulier : « ces milliardaires qui veulent conquérir l’espace ». Xavier Pasco était l’invité de cette émission. Ce dernier est docteur en sciences politiques et auteur d’un ouvrage sorti en avril 2017 intitulé le Nouvel Âge spatial, aux éditions CNRS.

Bien sûr, j’envisageais avant cette émission d’écrire le présent article. Pour tout vous dire, vous aurez peut-être noté dans la page À propos, ou sur mon premier article Quelques mots sur ce blog que j’évoquais un « âge nouveau« , ou que je tirais ma motivation de « ce qui nous arrive ou ce qui va nous arriver« . J’étais, alors, volontairement vague. Hé bien, il est temps de lever une partie du voile : outre la ferveur admirable des promoteurs du seasteading (phénomène passionnant mais qui restera, je le crains, marginal encore quelques années), je pensais notamment en créant ce blog à ce « nouvel âge spatial« , expression qui n’est que la traduction d’un mouvement relativement récent nommé couramment le New Space (ou encore Alt.Space).

CSR8 Landing on Droneship

Dans le présent article, je vous propose une petite définition de ce qu’est le New Space.

Lire la suite

Le seasteading, qu’est-ce que c’est?

Ces dernières semaines, vous avez peut-être eu l’occasion de voir passer une ou deux informations relatives à un projet au nom peu évocateur : le seasteading.

Avant de songer à questionner la faisabilité de ce projet ou son idéologie sous-jacente, que j’explorerai dans deux articles ultérieurs, il me paraît essentiel d’avoir l’esprit clair sur ce qu’est ou n’est pas le seasteading. Ce sera l’objet du présent billet.

02

Le seasteading a pour objectif de bâtir des villes flottantes autonomes disposant de modalités de gouvernance innovantes. Ces cités flottantes seraient modulaires, et permettraient à chacun de choisir sa communauté d’appartenance.

L’idée, en soi assez simple à résumer, paraît pourtant relever de l’aimable utopie d’un rêveur invétéré.

Lire la suite