Hayabusa 2 et OSIRIS-REx : après les comètes, les astéroïdes !

Je suis désolé de revenir (encore) sur les astéroïdes, mais l’activité est forte en ce domaine !

Pour ceux qui n’auraient pas suivi, les astéroïdes sont l’objet de la convoitise de plusieurs sociétés privées (tel que Planetary Resources, soutenu par Larry Page, le cofondateur de Google), mais aussi de plusieurs Etats, comme le Luxembourg ou encore la Chine.

Ainsi, cette dernière a, par la voix de Ye Peijian (responsable du programme spatial chinois), annoncé le 3 mars 2017 que les astéroïdes étaient un objet d’intérêt pour la République Populaire « parce que leurs ressources seront importantes dans le développement futur de l’humanité« .

Mais ne mettons pas la charrue avant les boeufs : avant toute exploitation éventuelle, encore faut-il avoir une vague idée de l’emplacement et de la composition des astéroïdes. Ce travail de « cartographie » et de prospection est absolument fondamental. Où trouver les corps riches en eau, en métal?

Lire la suite