Rick & Morty : la meilleure série comique du moment?

Bonjour à tous !

Voici mon premier article à dimension culturelle de cette année 2018. Et pour bien marquer le coup et commencer sous les meilleurs auspices, quoi de mieux que de vous parler d’une de mes séries favorites, l’inénarrable Rick & Morty?

Alors, Rick & Morty, qu’est-ce que c’est? Il s’agit d’une série d’animation américaine pour adultes diffusée depuis le 2 décembre 2013. Pour adultes? Point de fesses ou de sexe (enfin, ce n’est pas le sujet) mais beaucoup, beaucoup, beaucoup d’humour noir. Est-ce vulgaire? Sincèrement, ça l’est un peu ; mais pas tant que ça, contrairement à ce qu’on pourrait s’imaginer en voyant les principaux protagonistes.

Vous allez suivre les aventures déjantées de Rick Sanchez, un scientifique génial (ou fou) au cynisme sans bornes, et de son petit-fils Morty, un peu bébête mais doté d’un bon fond. Le show gravite autour de ce binôme déjanté, mais aussi autour de la famille Sanchez où, outre le petit-fils, vous avez Jerry, le mari (et beau-fils de Rick), Beth, la fille de Rick, et Summer, la fille aînée du couple, petite-fille de Rick et grande-soeur de Morty.

635890208755046481-1383152928_rick-and-morty-season-2

C’est, à mon avis, la meilleure série comique du moment, tout simplement. Je vous explique pourquoi il ne faut pas s’arrêter aux dessins (peut-être peu engageants) ni à l’épisode pilote (où les balbutiements de Rick, ses rots, et les hésitations langagières de Morty peuvent rebuter le néophyte) pour saisir tout l’intérêt de cette série exceptionnelle.

Rick & Morty, qu’est-ce que c’est?

Comment résumer Rick et Morty et son univers déjà si foisonnant en à peine 3 saisons et 10 épisodes? Une tâche ardue, mais je vais tenter ma chance.

Rick et Morty est une série télévisée drôle, parfois vulgaire, parfois poétique. C’est un show dynamique, où les situations en apparence absurdes se suivent mais ne se ressemblent pas. En apparence seulement : outre la cohérence interne du show, qui mérite d’être saluée, l’absurdité n’est qu’une façade. Ce que nous trouvons absurde, c’est un univers trop vaste pour que nous puissions le comprendre.

Ne vous arrêtez pas aux blagues superficielles, pas plus qu’à l’apparence des personnages (qui s’inspirent, bien évidemment, de Doc et de Marty dans Retour vers le Futur).

Back-to-the-Future-Marty-Docog.jpg

Rick et Morty, c’est du voyage interdimensionnel bourré de références, de Nosferatu à Krüger, des monstres de Cronenberg à Ghostbusters, de Jurassic Park à Zardoz, sans compter Inception et je ne sais combien d’autres films. Plus que des clins d’oeil, tout cela s’intègre dans la trame narrative, enrichissant ainsi un canevas centré sur l’horreur cosmique à la Lovecraft.

Philosophie de Rick and Morty

Cela peut surprendre à première vue de faire référence à Lovecraft pour un dessin animé comique. Et pourtant, outre la référence dès le générique, il ne s’agit pas là d’un simple clin d’oeil mais de quelque chose de plus profond : tout les épisodes tournent autour de l’idée que l’Univers est immense, que ce qu’il se cache au fin fond des ténèbres est inimaginable, immense, mettant fin à l’idée égocentrique que l’humanité aurait une quelconque importance à un quelconque niveau -ou vous, en tant qu’individu-.

C’est cela, je pense, qui rend ce show si intéressant : l’Univers est inhumain, indifférent aux craintes, aux angoisses mortelles, aux grands espoirs et petites mesquineries, aux nobles luttes ou aux vaines tentatives de chacun d’entre nous.

L’Univers est très grand ; mais en plus de cela, il y a une infinité de réalités, une infinité de versions de nous. La conclusion, de ce fait, est implacable :

 

Nobody belongs anywhere, nobody exists on purpose, everybody’s going to die, come watch TV.

Ce qui donne :

Personne n’a sa place nulle part, personne n’existe à dessein, nous allons tous mourir, allons regarder la TV.

Un dernier exemple :

– Quel est mon objectif [dans la vie]?

– Passer le beurre.

– Oh mon dieu.

– Ouais. Bienvenue au club.

Cela pourrait être déprimant. Et pourtant, cela ne l’est pas. Oui, il y a du pessimisme, de la dérision face à la condition humaine : mais nous nous en libérons en riant de cela.

C’est cela, je pense, le moteur de Rick et Morty : la lutte des protagonistes pour trouver du sens à la vie, cette chose souvent arbitraire et illogique. Jerry s’en sort en étant bête (semble-t-il) au point de ne pas se rendre compte de la vanité de son existence ; Beth est soumise à une tension constante entre la peur d’être abandonnée et l’envie d’être parfaite ; Morty et Beth font ce qu’ils peuvent. C’est aussi pour cela que chaque protagoniste est essentiel : Rick, et sa science toute-puissante, est souvent assimilée à un Dieu. Pourtant, Rick semble malheureux (ne nous mentons pas : il l’est, profondément). C’est là la valeur des autres personnages : la science ne donnera aucun sens à vos valeurs, à vos actions, à vos sentiments. Ni le génie de Rick, ni sa science ne peuvent résoudre ces problèmes-là -ce sont là les véritables défis-. Chacun fait ce qu’il peut, à son niveau.

Vous l’aurez compris, j’aime vraiment ce dessin animé -dont la prochaine saison, hélas !, ne semble être prévue que pour 2019…-. Je tiens à remercier les deux créateurs du show, Justin Roiland (qui fait aussi les voix de Rick ET de Morty) et Dan Harmon (connu pour la série Community).

Une chouette bande-son

Je vous propose, plutôt que de longs discours, d’en juger par vous-mêmes. Alors oui, les goûts, les couleurs, cela se discute. Et peut-être que je n’aime ces musiques-là que grâce à leur intégration parfaite avec les scènes pendant lesquelles elles sont jouées. A vous de me dire si je suis objectif ou non.

 

5 réflexions sur “Rick & Morty : la meilleure série comique du moment?

  1. Cet animé est tout simplement déjanté ! J’ai tout de suite accroché à l’univers décalé qui pourtant reste tout à fait cohérent au fil des épisodes. Il aborde milles et un sujets sur le ton du comique en ayant tout de même un fond sérieux. Je pense aussi que c’est la meilleure série animé comique du moment ♥

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire.
      Oui, la cohérence entre les épisodes est un petit plus qui ne fait que renforcer mon attachement à la série ! Je pense, par exemple, à la fissure encore visible sur la route menant au garage, à la suite de certains événements à la fin de la Saison 1 !

      Et ce mariage du sérieux (de l’existentiel, même) et du comique est vraiment réussi. Une de mes séries comiques favorites (avec Community) !

      Aimé par 1 personne

  2. Rick and Morty c’est la série comique qui change la donne. Une sorte de Futurama et de South Park, mais plus profond encore parce que l’Univers est permanent et ne reboote pas à chaque épisode. On appréciera la qualité de l’écriture, l’épisode 1 et 7 de la Saison 03 sont de vrais bijoux dans le genre. Je me rappelle avoir vu énormément de vidéos sur Youtube parler de l’aspect philosophique de Rick and Morty, comme quoi c’est pas de l’extrapolation mais bien un choix volontaire (et ça se voit). Un mélange d’existentialisme, de nihilisme et de pessimisme. Tout est absurde et tout ce que tous les protagonistes tentent de faire de grand finira ridiculisé ou perverti.

    Enfin bref, tout ça pour dire que je suis pas étonné que ça te plaise et que si quelqu’un lis ça et qu’il n’a pas vu Rick and Morty, qu’il se dépêche d’aller le voir.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s