Shadowrun, le meilleur univers de jeu de rôle sur table ! 

Voilà un titre bien péremptoire ! J’avoue ne pas avoir pu résister à la tentation de provoquer quelque peu par le choix du titre.

Ce choix des mots ne doit toutefois pas cacher un fait indéniable : l’univers de Shadowrun est incontestablement un des plus riches jamais créés.

Shadowrun, qu’est-ce que c’est?

Lire la suite

Malevil, de Robert Merle : les paysans et la fin du monde

Vous tirez le vin dans la cave de votre château avec quelques amis en discutant des futures élections à la mairie de Maléjac quand, tout à coup, le monde prend fin dans un torrent de flammes.

Voici, en peu de mots, le point de départ de Malevil. Et quel point de départ ! Il s’agit, à ma connaissance, d’un des rares, si ce n’est le seul, roman post-apocalyptique crédible se déroulant dans le Sud de la France.

81Q9GhEzBrL
Malevil, de Robert Merle

Malevil est un ouvrage qui m’a vraiment pris, passionné, et c’est avec réticence que je me contraignais à le refermer tant je trépignais de connaître la suite. 

Je vais essayer de vous expliquer mon engouement sans spoiler.

Lire la suite

Hayabusa 2 et OSIRIS-REx : après les comètes, les astéroïdes !

Je suis désolé de revenir (encore) sur les astéroïdes, mais l’activité est forte en ce domaine !

Pour ceux qui n’auraient pas suivi, les astéroïdes sont l’objet de la convoitise de plusieurs sociétés privées (tel que Planetary Resources, soutenu par Larry Page, le cofondateur de Google), mais aussi de plusieurs Etats, comme le Luxembourg ou encore la Chine.

Ainsi, cette dernière a, par la voix de Ye Peijian (responsable du programme spatial chinois), annoncé le 3 mars 2017 que les astéroïdes étaient un objet d’intérêt pour la République Populaire « parce que leurs ressources seront importantes dans le développement futur de l’humanité« .

Mais ne mettons pas la charrue avant les boeufs : avant toute exploitation éventuelle, encore faut-il avoir une vague idée de l’emplacement et de la composition des astéroïdes. Ce travail de « cartographie » et de prospection est absolument fondamental. Où trouver les corps riches en eau, en métal?

Lire la suite

Nous autres, de Zamiatine : le livre qui a inspiré 1984 d’Orwell

Nous Autres est une oeuvre qui divise : linéaire, froide, la narration choisie par Zamiatine ne convient pas à tout le monde. Pourtant, je ne peux que recommander ce livre, qui me paraît être un incontournable pour tous ceux qui s’intéressent aux dystopies.

Zamiatine est né en 1884 dans la ville de Lebedian. Auteur flamboyant, avec beaucoup d’humour, critique des défauts de son temps, Zamiatine ne pouvait que déplorer la prise de pouvoir des bolchéviques, leur conformisme, leur sectarisme, leur collectivisme.

Publié dès 1920, Nous Autres ne peut pas être compris si on oublie le contexte dans lequel il a été écrit.  Description d’une société « parfaite » où l’État est tout et l’individu rien, où la vie privée est bannie, où les passions humaines, l’esprit d’initiative, la créativité sont sanctionnés, Nous Autres est une dystopie visionnaire, une critique lucide de ce que deviendra l’URSS.

71cs1BfzVBL
Nous autres, Zamiatine, éd. Gallimard

 

Lire la suite

Le Luxembourg, pionnier du minage d’astéroïdes !

Le Luxembourg est un pays petit par la taille, grand par l’ambition. Un peu plus d’un an après que les USA ont ouvert la voie de l’exploitation des ressources spatiales, le Luxembourg passe à la vitesse supérieure en montrant son envie de devenir leader sur ce marché émergent.

56c07b9dcda0ba31e63f4debe01461c8

Un rêve fou, au vu de la taille de ce pays? Je tiens à rappeler à ceux qui pourraient avoir l’envie de mépriser ce pays uniquement du fait de sa taille que le Luxembourg ne se limite pas aux banques et autres services financiers. Pour rappel, le Luxembourg est historiquement lié à l’exploitation des mines de fer, il était ainsi dit que le « Luxembourg est un don du Fer comme l’Egypte fut un don du Nil« . Outre ce passé minier, le Luxembourg est depuis devenu un pays pionnier en matière d’exploitation commerciale des satellites, notamment avec la Société Européenne des Satellites, née d’un partenariat public-privé lancé en 1985 et désormais leader mondial des réseaux de satellites de télécommunications.

Lire la suite

L’industrie minière spatiale, un nouvel eldorado?

L’espace, nouvelle frontière pour l’industrie minière? C’est là le pari un peu fou de plusieurs industriels, qui voient dans les astéroïdes  (voire la Lune) des opportunités commerciales et non pas seulement des objets d’études.

PIA00136~orig
L’astéroïde Ida et sa « lune »

Permettez-moi de me fendre d’un petit article sur les astéroïdes, sujet à la mode (même si j’ai raté « l’asteroid day » du 30 juin dernier !).

Lire la suite

Le seasteading, qu’est-ce que c’est?

Ces dernières semaines, vous avez peut-être eu l’occasion de voir passer une ou deux informations relatives à un projet au nom peu évocateur : le seasteading.

Avant de songer à questionner la faisabilité de ce projet ou son idéologie sous-jacente, que j’explorerai dans deux articles ultérieurs, il me paraît essentiel d’avoir l’esprit clair sur ce qu’est ou n’est pas le seasteading. Ce sera l’objet du présent billet.

02

Le seasteading a pour objectif de bâtir des villes flottantes autonomes disposant de modalités de gouvernance innovantes. Ces cités flottantes seraient modulaires, et permettraient à chacun de choisir sa communauté d’appartenance.

L’idée, en soi assez simple à résumer, paraît pourtant relever de l’aimable utopie d’un rêveur invétéré.

Lire la suite

Un petit calendrier de l’exploration lunaire – 2017

Pour ceux nés dans les années 1970 ou 1980, les programmes spatiaux semblent davantage appartenir au passé qu’à l’avenir.

En effet, après la mission Luna 24 en août 1976, la Lune semble avoir parfaitement désintéressé les nations du monde pendant près de 30 ans (seules quatre missions prenant place dans cet intervalle, à comparer aux 90 missions ayant pris place entre 1950 et 1976).

De toute évidence, ce désintérêt a pris fin et nous sommes à l’aube d’une nouvelle course à l’espace, où la Lune prend toute sa place.

Lire la suite

Vision Aveugle, de Peter Watts : un livre qui vaut le coup d’oeil.

Vision Aveugle (Blindsight, en VO) a été publié il y a plus de dix ans maintenant.

De prime abord, il ne paie pas de mine.

Vous pouvez en juger par vous-même à la quatrième de couverture :

« La Terre a été prise  » en photo  » de l’espace. Les mystérieux visiteurs sont-ils sur cet artefact découvert dans notre système solaire ? Le vaisseau Thésée part en mission. A son bord, cinq membres d’équipage recrutés avec soin : une linguiste aux personnalités multiples, un biologiste qui s’interface aux machines, une militaire pacifiste et un observateur, Siri Keeton, capable de déchiffrer à la perfection le langage corporel de ses interlocuteurs. Leur commandant est lui aussi bien étrange : c’est un homo vampiris, autrement dit, un vampire aux facultés intellectuelles remarquables.

Pourtant, malgré leurs aptitudes exceptionnelles, rien ne peut les préparer à ce qu’ils vont découvrir lors de ce voyage terrifiant…  »

Il y a de quoi être sceptique. Une espèce de schizophrène, un câblé, un militaire pacifiste, un « observateur » et…un vampire.

Pourtant, je tiens à le dire d’emblée : il s’agit d’une excellente oeuvre de hard SF.

Lire la suite